Home > Conseiller santé > Hospitalisation > Choix de la chambre

Choix de la chambre

Si vous êtes hospitalisé, vous devrez choisir un type de chambre : commune, à deux lits ou individuelle. Le choix de la chambre ne change rien à la qualité des soins dispensés. Il s’agit d’un choix de « confort » mais qui peut vous coûter cher … Informez-vous et prenez le temps de réfléchir avant d’exprimer votre choix.

Type de chambre et implications financières

La chambre commune ou à deux lits

Pour ces types de chambre, aucun supplément ne peut vous être réclamé. Vous ne paierez donc que la quote-part personnelle du prix de la journée d’entretien, qui est fixé par la loi et donc le même dans tous les hôpitaux.

La chambre individuelle

Le surcoût est double :

Outre la quote-part personnelle présentée dans le tableau ci-dessus, vous devez payer un supplément journalier selon le type de chambre choisie. Ce supplément de chambre peut grimper jusqu’à € 190 par jour ! Les montants maximaux qui peuvent vous être réclamés et qui varient d’un hôpital à l’autre, sont mentionnés sur le formulaire d´admission et sont affichés dans les chambres. Ajoutez à cela les suppléments d’honoraires du médecin : tant les médecins conventionnés que non conventionnés fixent librement leurs honoraires !

Consultez les montants facturés dans les hôpitaux belges.

Le tableau ci-dessous vous donne une idée des suppléments demandés par hôpital :
 

En 2010, dans 54% des hôpitaux généraux, vous payez maximum 50 euros par jour pour une chambre particulière :

  • 30% des hôpitaux demandent 25 euros maximum par jour pour une chambre particulière.
  • Dans 15 hôpitaux, tous situés dans le centre du pays, une chambre particulière coûte à peu près 75 euros par jour.
  • Le supplément de chambre le plus important s'élève à 190 euros/jour.

 

Et si vous ne séjournez pas dans le type de chambre choisi ?


En complétant et en signant le formulaire d´admission, vous vous engagez à payer le tarif qui correspond au type de chambre choisi.

Si on vous attribue une chambre plus chère, vous payez le tarif - meilleur marché - de la chambre choisie.

Mais si on vous attribue une chambre moins chère, vous payez le tarif - meilleur marché - de la chambre que vous occupez.

Si vous n´êtes pas capable d´exprimer votre choix, l´hôpital vous facturera le tarif d´une chambre commune jusqu´à ce que vous (ou un tiers) communiquiez un choix de chambre (sans effet rétroactif).


Les suppléments de chambres sont-ils facturés dans tous les cas ?

L´hôpital ne peut pas facturer de supplément de chambre à un patient séjournant en chambre individuelle : 

  • dans un service de soins intensifs ou dans un service d´urgences ;
  • pour des raisons de santé (ex. risque de contagion) ;
  • lorsque des contraintes techniques en matière d´examens, de traitement ou de surveillance l´imposent ;
  • parce qu´il n´y a pas de chambres communes ou à 2 lits disponibles.
  • en tant que parent, pour accompagner votre enfant qui est hospitalisé (rooming-in).